Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résultat pour “echelle”

Accident d'échelle

15 Juin 2013, 13:39pm

Publié par VASSEUR SANDRINE

Une échelle près d’une ligne électrique

Un couvreur transporte une échelle qui touche une ligne électrique sous tension.​

Le 6 juin 2012, des travaux de toiture doivent débuter dans le cadre d’un projet domiciliaire à Mirabel. Huit bâtiments de trois étages sont déjà érigés à des stades différents de construction. Trois couvreurs doivent effectuer la pose de bardeaux d’asphalte sur deux bâtiments côte à côte. Pour accéder au toit, les couvreurs utilisent une échelle d’aluminium à coulisse de deux sections d’une longueur de 13,4 mètres et pesant 45 kg. Ils placent l’échelle en façade, sur le côté droit du premier bâtiment. L’échelle est inclinée et fixée à la corniche du toit à l’aide d’un morceau de bois. Le matériel est livré directement sur le toit. Un peu plus tard, un des travailleurs se rend sur un autre chantier pour finaliser des travaux commencés la veille. Les deux autres couvreurs terminent le premier toit juste avant leur pause du dîner. Après leur repas, ils transportent le matériel nécessaire pour entreprendre les travaux sur le toit du deuxième bâtiment. Un couvreur transporte le matériel au sol alors que le second déplace l’échelle, toujours déployée à la verticale. Pour ce faire, il doit obligatoirement passer devant les bâtiments. La zone de circulation comprise entre la ligne électrique et le bâtiment est de 1,19 m tandis que la largeur de l’échelle est de 42 cm, ce qui laisse 39 cm de dégagement entre la ligne électrique et l’échelle, en supposant que le travailleur circule au centre de la zone de circulation. Alors que le couvreur transportant l’échelle passe devant l’escalier de l’entrée du bâtiment, l’échelle touche la ligne électrique de 14 400 volts. Le couvreur reçoit une décharge électrique et tombe sur le sol, allongé sur le dos. Des manœuvres de premiers secours sont effectuées et les premiers soins, donnés par les gens sur place. Le travailleur est conduit à l’hôpital, où son décès est constaté.

lire la suite ...

Auteur :Julie Mélançon – Prévention au travail / Été 2013

Voir les commentaires

Normes d'échelles

15 Septembre 2008, 17:58pm

Publié par VASSEUR SANDRINE

NORMES SPECIFIQUES AUX "ECHELLES"




LE DECRET 96-333 : UN DECRET PRODUIT

Il définit les exigences de sécurité auxquelles doivent satisfaire les échelles portables, les escabeaux et marchepieds.

La conformité au décret est obligatoire en France.



NORMES APPLIQUEES 





EN 131 norme européenne pour les échelles et les escabeaux portables :
La norme s’applique aux échelles portables. Elle ne s’applique pas aux échelles à usage spécifique telles que les échelles de pompiers, de couvreurs ardoisiers et échelles remarquables.




NF P 93-353 norme française pour les plates-formes individuelles roulantes légères (PIRL) :
Elle s’applique aux PIRL , utilisées dans les travaux à l’intérieur des bâtiments (second œuvre et équipement) par un seul opérateur travaillant sur un plancher à une hauteur maximale de 1 mètre au dessus du sol. Elles possèdent un moyen de déplacement, un moyen d’immobilisation et un moyen d’accès au poste de travail.

Les produits conformes à cette norme sont préconisés par le décret 2004-924

NF P 93-352 norme française pour les plates-formes individuelles roulantes (PIR) :
Elle s’applique aux PIR « manutentionnables à la grue et PIR portables utilisées dans les travaux du bâtiment par un seul opérateur travaillant sur un plancher à une hauteur maximale de 2m50 au dessus du sol. Elles possèdent un moyen de déplacement, un moyen d’immobilisation au poste de travail et un moyen d’accès.

Les produits conformes à cette norme sont préconisés par le décret 2004-924


HD 1004 norme européenne pour les échafaudages roulants de 2m50 à 12m :
Elle s’applique aux échafaudages roulants réalisés en éléments fabriqués avec une hauteur de 2.5m à 12m (à l’intérieur) et une hauteur de 2.5m à 8m (pour usage à l’extérieur).Elle définit les lignes générales pour le choix des dimensions principales et les méthodes de stabilisation, les exigences de sécurité, les informations sur les structures montées et sur leur déplacement manuel.


NF P 93-520 norme française pour les échafaudages roulants préfabriqués de faible hauteur :


EN 1147 : échelle de pompiers : ECHELLES D’INCENDIES PORTABLES
Elle s’applique aux échelles portables à l’usage des services d’incendie et des services connexes. Les échelles non portables des services incendies et les échelles utilisées pour d’autres utilisations professionnelles sont exclues de cette norme.

Voir les commentaires

Echelle Europeenne

26 Mars 2013, 15:13pm

Publié par Aquila Sandrine Vasseur

Aquila Sandrine Vasseur shared Echelle Europeenne's status update.

Voir les commentaires

Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?

22 Mai 2016, 16:00pm

Publié par VASSEUR SANDRINE

Il est souvent répandu que le travail sur échelle est interdit !

Certaines entreprises ont pris l’initiative d’interdire totalement l’utilisation d’échelles sur leurs sites.

Plus de 20 % des chutes entraînant une incapacité permanente dans les accidents du travail sont des chutes depuis des échelles ou des escabeaux…

L’utilisation de ces matériels reste encore aujourd’hui la 2e cause de chutes graves dans le cadre du travail.

Elle doit donc absolument être bannie comme poste de travail au profit de matériels comme les plates-formes individuelles roulantes.

Cependant aucun texte n’en prévoit totalement l’exclusion. Réservées à des situations particulières, le décret 2004-924 en précise même les modalités d’usage:

 

Le Code du travail indique ainsi qu’« il est interdit d'utiliser les échelles, escabeaux et marchepieds comme poste de travail. Toutefois, ces équipements peuvent être utilisés en cas d'impossibilité technique de recourir à un équipement assurant la protection collective des travailleurs ou lorsque l'évaluation du risque a établi que ce risque est faible et qu'il s'agit de travaux de courte durée ne présentant pas un caractère répétitif  » (article R. 4323-63).

ancien code article d'avant 2008 : 

« Art. R. 233-13-22.- Les échelles, escabeaux et marchepieds ne doivent pas être utilisés comme postes de travail. Toutefois, ces équipements peuvent être utilisés en cas d’impossibilité technique de recourir à un équipement assurant la protection collective des travailleurs ou lorsque l’évaluation du risque a établi que ce risque est faible et qu’il s’agit de travaux de courte durée ne présentant pas un caractère répétitif. »

Ce qui reste « interdit » c’est la chute ! L’échelle doit être stable, résistante et adaptée au travail à réaliser. Elle doit être utilisée de façon à permettre aux travailleurs de disposer à tout moment d’une prise et d’appuis sûrs.

Il ne faut pas seulement se contenter d’attacher l’échelle. Il faut prévoir également la mise en sécurité de la personne au moyen d’un système d’arrêt de chute dont le point d’ancrage présentera la résistance requise.

En tant qu’équipements de travail, les échelles, escabeaux et marchepieds sont soumis à un certain nombre de prescriptions (articles R. 4323-81 à R. 4323-88 du Code du travail). Notamment, leurs matériaux constitutifs et leur assemblage doivent être solides, résistants, et doivent permettre une utilisation adaptée de l’équipement du point de vue ergonomique (article R. 4323-81). Leur stabilité doit pouvoir être assurée et les échelons ou marches doivent pouvoir être placés horizontalement (article R. 4323-82).
 

Les échelles fixes doivent être conçues, équipées et installées de manière à prévenir les chutes de hauteur. Des paliers de repos doivent être aménagés en fonction de la hauteur d’ascension (article R. 4323-83).
 

L’utilisation d’échelles fixes ou d’échelles portables doit se faire en respectant un certain nombre de règles (articles R. 4323-84 à R. 4323-88). Toutes doivent permettre à l’utilisateur de disposer d’une prise et d’un appui sûrs. Le port de charges, légères et peu encombrantes, doit rester exceptionnel (article R. 4323-88).

 

Échelles portables, escabeaux et marchepieds : sécurité des consommateurs

Des exigences de sécurité concernant ces matériels sont précisées par le décret 96-333 du 10 avril 1996. « Les échelles portables, les escabeaux et marchepieds, à l'exception de ceux de ces produits exclusivement destinés à un usage professionnel déterminé nécessitant une construction spécifique adaptée à cet usage, ne peuvent être fabriqués, importés, détenus en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit, mis en vente, vendus, mis en location ou distribués à titre gratuit que s'ils répondent aux conditions fixées par le présent décret » (article 1).

 

 

Nous avions déjà évoqué ce sujet en 2008 :

 

REGLEMENTATION ET NORMES  

Articles R4323-63 et R4323-81 à -88 du code du travail  

Circulaire du 1er septembre 2004  

Décret 96-333 du 10 avril 1996 (exigences de sécurité pour ces équipements)  

  • Échelles fixes  : NF E 85-016, NF E 85-015, NF E 85-012
  • Échelles portables  : NF EN 131-1, NF EN 131-2, NF EN 131-3, NF EN 131-4
  • Escabeaux  : NF EN 14183

Travailler sur escabeau : 

Comment choisir son echelle - Choix des matériels

Comme pour tout équipement de travail, qu’il s’agisse d’échelles fixes ou d’échelles portables, d’escabeaux ou de marchepieds, il conviendra de s’assurer que le matériel a fait l’objet d’une évaluation qui prenne en compte sa solidité et la sécurité qu’il offre à l’utilisation. 
 

La conformité aux exigences minimales en la matière peut être évaluée en référence aux normes qui les concernent. Pour ce qui est des échelles portables, escabeaux et marchepieds, on retiendra préférentiellement un matériel dont la fabrication bénéficie du droit d’usage de la marque NF « Echelles ». La marque NF atteste en effet non seulement la conformité aux normes, mais prend en compte les exigences de la réglementation.


À noter que les normes européennes n’emploient pas toujours les termes « échelles portables », « escabeaux » et « marchepieds » dans leur acception usuelle. Il y aura lieu de se reporter à leur partie « terminologie ».

Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?
Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?

Vérification et contrôle : 

 

 

Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?

Utilisation des échelles : 

 

Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?
Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?
Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?
Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?
Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?
Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?
Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?
Le travail à l’échelle est-il toujours autorisé ?

LES ACCIDENTS - A NE PAS FAIRE :

Voir les commentaires

Travail à risque : utilisation d'échelle

31 Mars 2014, 09:49am

Publié par VASSEUR SANDRINE

Travail à risque : utilisation d'échelle

Certains excellent dans la prise de risque au travail, c’est peut être lié a la recherche d’un accident du travail ou plus simplement parce qu’ils sont complètement fou …

Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle
Travail à risque : utilisation d'échelle

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>