Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une nouvelle Directive EPI 2014/0108 du 27 mars 2014

23 Avril 2014, 06:47am

Publié par VASSEUR SANDRINE

La directive 89/686/CEE est abrogée.

Du fait de produits présents sur le marché qui n’assurent pas un niveau de protection suffisant, des approches divergentes de la part des organismes notifiés, l’efficacité de la surveillance du marché, ainsi que des risques liés aux équipements de protection qui ne relèvent pas actuellement de la directive EPI, le Parlement Européen a proposé un nouveau règlement pour renforcer la sécurité des travailleurs (2014/0108 du 27 mars 2014 - lien ci-dessous). La directive 89/686/CEE va être abrogée.

Pour les entreprises, il devrait en résulter des conditions de concurrence plus équitables grâce aux mesures plus efficaces qui pourront être prises à l’encontre des produits non conformes à la législation, ainsi qu’un effet de simplification du fait de l’alignement des dispositions applicables

- extension du champ d’application de la directive EPI,
- ajout de certains types d’EPI à la liste des produits soumis à la procédure d’évaluation de la conformité la plus contraignante (lunettes de soleil, gilet fluorescent...);
-modification de trois exigences essentielles de santé et de sécurité; et
-modification des exigences applicables au dossier technique, à la validité et au contenu de l’attestation d’examen CE de type, ainsi qu’à la déclaration CE de conformité.

Le champ d’application du règlement proposé est plus large que celui de la directive89/686/CEE. Les exclusions des EPI conçus et fabriqués pour un usage privé contre la chaleur, l’humidité et l’eau, visées à l’annexe I de la directive 89/686/CEE, sont supprimées. Ces produits sont inclus dans le champ d’application du règlement proposé.

Deux définitions spécifiques aux EPI ont été ajoutées afin de clarifier les procédures
d’évaluation de la conformité applicables: les «EPI personnalisés» et les «EPI sur mesure» (seront classés en catégorie II).

La nouvelle Directive EPI obligera le fabricant d’EPI à établir une documentation technique et à s’assurer que l’EPI est accompagné d’une copie de la déclaration UE de conformité ou d’une
déclaration UE de conformité simplifiée.

Les importateurs devront veiller à ce que les EPI qu’ils mettent sur le marché soient conformes aux exigences du présent règlement et à ce qu’ils ne mettent pas sur le marché des EPI qui ne sont pas conformes à ces exigences ou qui présentent un risque. Les importateurs devront également veiller à ce que les procédures d’évaluation de la conformité aient été appliquées et à ce que le marquage CE et la documentation technique établie par le fabricant soient à la disposition des autorités de surveillance du marché pour inspection....
Comme pour la réglementation ATEX, de nouvelles obligations 'imposent aux fabricants, les mandataires , importateurs, distributeurs d'EPI.

Les attestations d’examen CE de type délivrées en vertu de la directive 89/686/CEE restent valides jusqu’au [6 ans après la date du décret d'application], à moins que leur validité n’expire avant cette date.Application de la nouvelle Directive normalement le 20 mai 2016.

Voir les commentaires

Produit : combinaison à usage limité

22 Avril 2014, 07:26am

Publié par VASSEUR SANDRINE

DuPont, spécialiste d’équipements de protection individuelle innovants, présentera lors du salon Preventica Marseille (du 17 au 19 juin 2014) sa nouvelle combinaison Tyvek® 800 J. S’appuyant sur la performance barrière du Tyvek® et une technologie exclusive, ce vêtement associe une protection contre les jets de liquides et produits chimiques aqueux sous pression et les huiles à une matière respirante pour une protection de Type 3 (étanche aux liquides). La commercialisation de cette nouvelle combinaison est prévue pour mai 2014.

Lire la suite :

Voir les commentaires

Accident du travail : la faute de la victime peut-elle exonérer l’employeur de sa responsabilité pénale ?

21 Avril 2014, 07:03am

Publié par VASSEUR SANDRINE

Un arrêt de la Cour de cassation est venu rappeler l’obligation de sécurité de résultat pesant sur l’employeur. En l’espèce ce dernier, condamné notamment pour défaut de prévention du risque de chute de hauteur, invoquait la faute de la victime pour s’exonérer de sa responsabilité. Est-ce un moyen de défense recevable ?

Travail en hauteur : les obligations de l’employeur

Le travail en hauteur est responsable d'un grand nombre de décès dans le BTP. Il est donc indispensable que ce risque soit identifié, évalué et que des mesures de prévention efficaces soient mises en œuvre.

En matière de risque de chute de hauteur la priorité est donnée à la protection collective (plate-forme individuelle roulante légère, échafaudage roulant, échafaudage de pied, etc.).

Le recours à la protection individuelle (harnais antichute…) doit être l'exception.

lire la suite :

Voir les commentaires

Les échafaudeurs déstabilisés par le principe d’autoliquidation de la TVA

20 Avril 2014, 09:38am

Publié par VASSEUR SANDRINE

Le syndicat français de l’échafaudage, du coffrage et de l’étaiement (FFB-Sfece) tenait son assemblée générale le 9 avril, à Paris. Les professionnels ont profité de cette occasion pour clarifier le flou entourant les problèmes liés à l’autoliquidation de la TVA.

Un véritable casse-tête. Le principe d'auto-liquidation de la TVA, obtenu sur demande de la Fédération française du bâtiment pour empêcher la fraude à la TVA, n'est pas toujours simple à appliquer (lire notre article ici). Surtout dans le cas des échafaudeurs. C'est pourquoi ce sujet est l'un de ceux qui ont provoqué le plus de réactions lors de l'assemblée générale du Syndicat français de l'échafaudage, du coffrage et de l'étaiement (Sfece-FFB), qui s'est tenue le 9 avril à Paris.

Lire la suite :

Voir les commentaires

Meuleuses une main équipées d'un frein magnétique

19 Avril 2014, 07:50am

Publié par VASSEUR SANDRINE

Voir les commentaires